Loading...
Contenu 2018-05-07T16:41:18+00:00

1. Travail et propriété

Objectif. On analyse les différentes formes adoptées par le travail dans l’histoire – et conjointement à celles-ci, les différentes formes de la propriété – afin de mettre en évidence un processus millénaire d’émancipation, particulièrement accéléré au cours des deux derniers siècles, qui tend à porter à la pleine expression des potentialités de la personne humaine, également sur le plan professionnel, en mettant en évidence aussi bien les obstacles que les opportunités de l’actuelle phase historique.

Indication des contenus. Antiquité : le concept de propriété s’étend jusqu’à la propriété d’autres hommes. Contribution du christianisme dans la découverte de la dignité de chaque être humain. Formes de propriété du Moyen-Age à aujourd’hui. La propriété comme droit de la personne et sa relation avec le bien commun. Le monachisme et les ordres mendiants. Les différentes sensibilités développées, d’une part, du christianisme réformé (Europe continentale en expansion économique) et, d’autre part, de celui catholique (Europe méditerranéenne en phase de déclin). Les idéologies de la révolution industrielle. Explosion de la ‘’question sociale’’. Le mouvement ouvrier et le syndicat : des premières réactions des conditions de travail dans le capitalisme primitif, aux actuels syndicats ; à  travers le mouvement des travailleurs et avec la progressive extension de la valeur de la dignité du travailleur, la société tout entière progresse. Évaluation de l’idéologie et de la construction sociale du communisme. Le mouvement catholique dans le domaine social et économique. Les nouvelles réalités de travail et les formes de diffusion et de participation à la propriété.

Index des unités didactiques

Unité 1: Le travail aujourd’hui
Unité 2: Judaïsme et christianisme
Unité 3: Du Moyen-Age à la Réforme
Unité 4: La Révolution industrielle
Unité 5: Le Mouvement Catholique
Unité 6: Marx et les régimes socialistes

2. Capitalisme et entreprise

Objectif. On propose une évaluation critique et non préconçue du capitalisme et de ses formes actuelles, en en reconnaissant la mission historique, les conquêtes, les limites, les opportunités que celui-ci offre et les corrections nécessaires pour construire une économie axée sur la personne et sur sa dignité. On veut aussi valoriser la personne de l’entrepreneur, mettre en évidence la dimension éthique de sa profession, ouvrir des perspectives sur une nouvelle façon – promotrice des ressources humaines et solidaires – de comprendre l’entreprise, et montrer les différentes formes que l’entreprise peut assumer.

Indication des contenus. Les transformations du capitalisme. L’évolution de l’économie d’activité considérée nécessaire mais non noble, à l’économie comme lieu de réalisation personnelle : pertinence de l’éthique à l’économie. Économie d’entreprise et bien commun : l’entreprise en tant que communauté de personnes ; le mouvement coopératif, l’économie relationnelle et de communion. Évaluation du capitalisme occidental : éléments positifs construits jusqu’à présent et les limites. La personnalité de l’entrepreneur en tant que personne qui interprète la réalité du travail humain à haut niveau ; les vertus spécifiques de l’entrepreneur. La dimension morale de l’activité entrepreneuriale et directive, non seulement du point de vue d’une éthique des affaires, c’est-à-dire du déroulement correct du propre travail, mais concernant l’éthique économique et l’éthique sociale en général. Rôle social de l’entrepreneur. Analyses du marché et profit.

Index des unités didactiques

Unité 1: Capitalisme ou capitalismes?
Unité 2: Le marché
Unité 3: Entrepreneurs et entreprises
Unité 4: L’économie de communion

3. Développement et non développement

Objectif. On entend donner une vision générale des différentes situations économiques présentes dans le monde, et des relations existantes entre elles, en proposant l’idée d’un bien commun de l’humanité aussi dans la sphère économique, d’une façon telle que chacun garantit son propre développement s’il aide celui des autres.

Indication des contenus. L’interdépendance économique planétaire et les différents modèles de développement. Le double visage de la pauvreté (pauvreté positive comme style de vie choisi librement, pauvreté négative comme manque de biens matériels et spirituels). Rapport entre Nord et Sud du monde et concept de développement lié à la réalité de la personne et des peuples. Évaluation des différents capitalismes existants et leurs relations. Rôle de la finance et de la finance éthique. Le commerce équitable et solidaire. Évaluation des actuelles «structures de péché» et des opportunités de correction et de développement. La collaboration entre les différents sujets sociaux et économiques dans la promotion du développement ; la collaboration entre les peuples.

Index des unités didactiques

Unité 1: Droits humains et développement
Unité 2: Les visages de la globalisation
Unité 3: Coopération internationale et investissement pour le développement
Unité 4: Un modèle insoutenable
Unité 5: Finance et spéculation

4. La société solidaire

Objectif. On veut valoriser les styles de vie solidaires et montrer combien ceux-ci sont capables d’imprimer un profil éthique à la réalité économique contemporaine. Particulière attention est tournée vers la culture du non-profit, qui présuppose capacité de partage, solidarité, imagination organisationnelle, disponibilité à mettre les compétences et la capacité professionnelle au service d’un bénéfice commun.

Indication des contenus. Thème des droits sociaux et de leur interprétation de la part de l’État social. Crise actuelle de l’État social et indications pour garantir les droits sociaux dans le futur. Participation de la société tout entière à la solidarité. Le volontariat, ses caractéristiques et son rôle. Les corps intermédiaires entre personne et État. Le Troisième secteur et son rapport avec le marché et avec l’État. Logique de l’échange et logique de la réciprocité. Perspectives futures du système économique.

Index des unités didactiques

Unité 1: Droits sociaux et État social
Unité 2: Troisième secteur et subsidiarité
Unité 3: Le volontariat
Unité 4: Les styles de vie